Bienvenue dans le monde des énergies à Lausanne

DANS LA PRISE

nativa®plus, l'éco-courant 100% engagé

Halle-Sud-Beaulieu640X450

LA NUIT A LAUSANNE

Pour un éclairage public plus efficace

EP---sommaire-640x450

INTERNET, VIDEOS, MAILS, ...

Réfléchissons à nos loisirs numériques

Conso_numerique_640x450

ECLAIRAGE DOMESTIQUE

C'est l'heure des LED!

sommaire_webzine

EQUIWATT

Deux opérations éco-logements concluantes

Batiment-Braun640x450

NOUVELLE ACTION POUR LES GERANCES

Des locataires heureux

Ecologements-640x450

SCOOTER ELECTRIQUE

Bornes to be free

borne-sommaire-640x450

RENFORCEMENT

Ça chauffe à l'Ouest!

Tuyaux-sommaire-640x450

COUPURE DE COURANT

Que faire en cas de panne?

sous_sol_640X450px

Editorial

Notre indispensable énergie

edito_sommaire

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

Valorisez votre bien immobilier

efficacite_sommaire

SOLAIRE

Une idée lumineuse pour votre toit

sommaire_solaire

VELOS ET SCOOTERS ELECTRIQUES

Plus abordables grâce aux subventions

mobilite_sommaire

OPERATION URGENTE

L'électricité au temps de la pandémie

transfo_sommaire

MULTIMÉDIA

Passez à la fibre optique!

citycable_sommaire_2

ENTREPRISES

Equiwatt fait la banque

equiwatt_sommaire

PLAN CLIMAT

100% renouvelable dès 2020

plan sommaire

CHAUFFAGE À DISTANCE

Faire feu de tout bois

chauffage_sommaire_2

ÉNERGIES RENOUVELABLES

SI-REN SA fête ses 10 ans

soleil_sommaire

JCL – SPÉCIAL JOJ

Une vasque pour les jeunes, par les jeunes

vasque_sommaire

ENTREPRISES

Cinq façons efficaces d’économiser l’énergie

entreprise_sommaire

ILLUMINATIONS

De nouvelles guirlandes dans vos rues

illumination_sommaire

EFFICACITÉ ÉNERGETIQUE

Rénover ses luminaires sans les jeter

WhatsApp Image 2020-01-21 at 10.50.02

ÉLECTRICITÉ

nativa devient encore plus responsable

marquage-electricite-nativa-provenance

GÉOTHERMIE

Forages à 800 m aux Plaines-du-Loup

sommaire

MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

Recharge de voitures en accès libre

bornes_sommaire

ÉLECTRICITÉ

Rénovations au barrage de Lavey

lavey_sommaire

ÉCLAIRAGE PUBLIC

Plus d'efficacité grâce à un audit

eclairage_sommaire

FORMATION

Au C-For, les apprentis font leurs armes

formation_sommaire

ÉLECTRICITÉ

Le poste de Romanel se modernise

romanel_sommaire

CHAUFFAGE

De l'évolution des solutions thermiques

sommaire_jcl

FIBRE OPTIQUE

A louer: espace informatique dans local sécurisé

flumeaux_sommaire

GAZ

La sécurité avant tout

gaz_sommaire

GAZ

Campagne de recherche de fuites sur le réseau

gaz_sommaire

CHAUFFAGE À DISTANCE

 

Faire feu de tout bois

 

L’hiver 2019-2020 touche à sa fin et, malgré la situation particulière que nous avons vécue, le chauffage à distance lausannois a continué de fonctionner fidèlement. L’usine d’incinération des déchets de Tridel, qui l’alimente en grande partie, a d’ailleurs augmenté son apport, le rendant ainsi davantage renouvelable.

Rationnel et écologique, le chauffage à distance améliore la qualité de l’air grâce à la suppression des cheminées individuelles. A Lausanne, un réseau de conduites souterraines de plus de 113 km chauffe quelque 1410 bâtiments. Pour cela, les Services industriels de Lausanne utilisent un savant mélange de plusieurs combustibles, notamment des ordures ménagères et des plaquettes de bois brûlées à l’usine Tridel, appelé le «mix énergétique».

En 2019, l’apport thermique de Tridel, considéré comme renouvelable, est passé de 58,9 à 61,9%. «Depuis de nombreuses années, nous recherchons constamment de nouvelles solutions pour améliorer ce mix énergétique», explique Eric Constantin, responsable des usines thermiques du chauffage à distance lausannois.

 

La chaleur de nos déchets

Depuis la construction de Tridel en 2006, la chaleur dégagée par la combustion des ordures ménagères est directement injectée dans le réseau de chauffage à distance. En 2011, la chaufferie à bois de la Tuilière est mise hors service et, en 2013, l’instauration de la taxe au sac fait diminuer la quantité de déchets livrés. Depuis, une partie du bois «énergie» issu des forêts lausannoises est livré à Tridel. Une solution pleine d’avantages.

«En les mélangeant aux ordures ménagères, ces plaquettes de bois permettent à Tridel de fonctionner à pleine capacité durant l’hiver, ce qui réduit le recours aux combustibles fossiles, poursuit M. Constantin. D’ailleurs, afin de valoriser au mieux cette ressource naturelle locale, nous avons mis en place cette année un monitoring pour contrôler l’humidité du bois.»

Parallèlement, le service Parcs et domaines a reconstruit au Chalet-à-Gobet le couvert à plaquettes qui se trouvait précédemment à la Tuilière, ce qui permet d’obtenir un bois plus sec. Au total, les forêts lausannoises produisent environ 6000 tonnes de bois énergie par année. «Environ 40 tonnes de plaquettes sont livrées chaque jour à Tridel durant l’hiver», précise Philippe Magnenat, responsable des forêts pour le service Parcs et domaines.

 

Récupération de la chaleur des gaz de fumées

Enfin, de son côté, Tridel a également cherché des solutions pour améliorer son rendement énergétique. L’usine dispose depuis juin 2019 d’un système sophistiqué de récupération de la chaleur issue des gaz de fumées. Ces derniers, après le processus de combustion, quittent donc l’usine avec 40°C de moins, permettant ainsi d’économiser l’équivalent d’un million de litres de mazout par an. /FA