Bienvenue dans le monde des énergies à Lausanne

VA Y AVOIR DU SPORT

Le stade de la Tuilière en lumière

tuiliere-chantier-session14-HD-4920

DANS LA PRISE

nativa®plus, l'éco-courant 100% engagé

Halle-Sud-Beaulieu640X450

COUPURE DE COURANT

Que faire en cas de panne?

sous_sol_640X450px

Editorial

Notre indispensable énergie

edito_sommaire

SOLAIRE

Une idée lumineuse pour votre toit

sommaire_solaire

OPERATION URGENTE

L'électricité au temps de la pandémie

transfo_sommaire

ENTREPRISES

Equiwatt fait la banque

equiwatt_sommaire

PLAN CLIMAT

100% renouvelable dès 2020

plan sommaire

ÉNERGIES RENOUVELABLES

SI-REN SA fête ses 10 ans

soleil_sommaire

EFFICACITÉ ÉNERGETIQUE

Rénover ses luminaires sans les jeter

WhatsApp Image 2020-01-21 at 10.50.02

ÉLECTRICITÉ

nativa devient encore plus responsable

marquage-electricite-nativa-provenance

MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

Recharge de voitures en accès libre

bornes_sommaire

ÉLECTRICITÉ

Rénovations au barrage de Lavey

lavey_sommaire

ÉLECTRICITÉ

Le poste de Romanel se modernise

romanel_sommaire

MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

 

Lausanne, une ville joliment bornée!

 

Depuis début avril, des bornes de recharge pour voitures électriques sont mises à la disposition du grand public dans quatre lieux du centre-ville, une action qui permet de promouvoir l’utilisation de ces véhicules «propres».

La mobilité électrique a le vent en poupe: le nombre de véhicules – vélos, scooters, voitures – est en constante augmentation et les améliorations technologiques les rendent de plus en plus performants. Ils ont notamment le grand avantage de ne pas émettre de CO2 et d’être particulièrement silencieux. Seul bémol: les bornes de recharge en ville sont encore trop rares.

Afin de combler ce vide et ainsi de faciliter le passage à la mobilité électrique, la Ville de Lausanne met dorénavant à la disposition du public quatre bornes de recharge au centre-ville. Situées en haut de la rue Louis-Ruchonnet (Cecil), à la rue du Liseron/avenue d’Ouchy, au bas de la rue Saint-Martin et à la place du Tunnel (derrière le petit kiosque), elles peuvent alimenter – avec de l’électricité 100% renouvelable ­– deux véhicules jusqu’à une puissance de 22kW simultanément.

 

Déjà adoptées

«Nous avons mis en service fin mars trois des quatre bornes et, rapidement, nous avons observé plusieurs recharges», nous confie Xavier Righetti, responsable de l’efficacité énergétique aux Services industriels de Lausanne (SiL). «Ces installations sont un test souhaité par la Municipalité.» Si, à terme, le succès de l’opération se confirme, la Ville pourrait installer d’autres bornes dans les années à venir.

 

L'enjeu des emplacements

Le choix des bornes et de leur emplacement n’a pourtant pas été sans mal. Avec leur mètre presque septante, ces bornes devaient impérativement s’intégrer à leur environnement urbain. «Nous avons choisi un gris neutre afin qu’elles se fondent dans le paysage et nous avons soumis notre projet au Bureau des espaces publics», explique encore Xavier Righetti. Si l’esthétique de la borne est importante, son emplacement a aussi été parfois un véritable casse-tête: «Nous avons dû prendre en compte le passage des engins de nettoyage, la position des arbres, le tracé du futur m3 et la présence dans le sous-sol de nombreuses conduites, eaux usées, eau potable, gaz, chauffage à distance et bien sûr électrique. Ce qui a parfois mené au changement d’emplacement de certaines bornes.»

 

Un prix comparable à l'essence

Quant au prix du kilowattheure, il a été fixé à 50 centimes. Ainsi, durant les deux heures de stationnement autorisées, la batterie peut se recharger de 40 kWh, soit 20 francs qui permettront de parcourir environ 200km (pour un petit modèle tel que la Renault Zoé). A cela il faut ajouter le prix du stationnement, entre 2,50 et 2 francs, selon les heures et les lieux. Un coût raisonnable, avec en prime la satisfaction de rouler sans polluer. A noter que le paiement de l’énergie et de l’occupation de la place se font tous deux à la borne au moyen de la carte RFID d’un réseau de recharge, du SwissPass, de l’application mobile EVPASS, par carte de crédit sans contact ou par SMS. /MG

 

www.lausanne.ch/mobilite

Le FEE, c'est magique!

 

Ce projet a été en partie financé par le FEE, le Fonds pour l'efficacité énergétique de la Ville de Lausanne. Créé en 1993, ce fonds est alimenté par une taxe sur les kilowattheures consommés. Il permet ainsi de financer de nombreuses actions pour promouvoir l'efficacité énergétique, les économies d'énergie et les énergies renouvelables. Grâce à lui, les SiL subventionnent depuis 2000 les vélos électriques et depuis 2016 le programme équiwatt pour les entreprises et les ménages./MG

 

www.lausanne.ch/fee